Le Village des Athlètes, place Olympique, Saint-Denis. Paris 2024

Façade ouest de la Halle Maxwell, ancienne centrale électrique. L’œuvre lumineuse est visible dès le crépuscule.

L’œuvre Le moment magnétique apparait, tel un champ d’aimantation et comme une forme de protection de la Halle Maxwell, sur sa façade ouest inspirée du temple grec d’Olympie.

De la théorie de l’électromagnétisme (du scientifique James Maxwell) jusqu’à celle du géomagnétisme, les phénomènes d’attirance ouvrant à l’univers avec ses forces attractives et alternatives trouvent dans l’installation de lumière aux couleurs pures et saturées des formes d’expansion en mouvement. L’œuvre émerge en une étendue ondulante, fluide et lente provoquant des sensations physiologiques ; des formes organiques se déroulent dans un jeu de torsions invisibles et souples qui stimulent notre perception multisensorielle.

La vision et notamment celle des couleurs est différente au sein des espèces du monde du vivant, des associations de chromatiques ici choisies savent réjouir toutes les rétines tandis que d’autres lumières créent un message vibratoire pour certains organismes comme les plantes.

Interrogeant les relations à notre environnement, l’influence de la lumière sur le vivant est ici source de recherche et d’expérimentation. L’œuvre se fait alchimie lumineuse et propose des seuils sensoriels.

Projecteurs lumière Led linéaires RVBW, programmation originale. Dimensions : 21 x 13 m

Commande artistique par Vinci Immobilier Aménagement  dans le cadre de la charte « 1 Immeuble, 1 Œuvre »

Au sein du parcours artistique dans le Village olympique et paralympique prenant la forme d’un récit intitulé « Courants Fertiles »

Direction artistique Gaël Charbau

Aménageur SOLIDEO

  • Photos Laurent Lecat